Textes et documents de la Méditerranée antique et médiévale



Accueil > Annuaire

Arnould Daniel

Docteur en sciences de l’Antiquité
Enseignant-chercheur en sciences économiques de 1978 à 2006

 

Daniel Arnould nous a quittés en mai 2016.

C’est avec une très grande tristesse que nous apprenons le décès de Daniel Arnould, survenu le 23 mai, membre du Centre Paul-Albert Février depuis 2011, auquel il avait été rattaché d’abord comme doctorant puis comme associé. Après une brillante carrière d’économiste (Daniel Arnould était professeur à l’université de Nancy 2, spécialiste de l’analyse des crises économiques et des marchés boursiers), il avait choisi de consacrer sa retraite à sa passion de jeunesse : la littérature en général et les littératures anciennes en particulier. Déjà pourvu d’une solide connaissance du latin et du grec ancien, il avait d’abord suivi un cursus de littérature comparée et approfondi parallèlement l’étude du grec ancien avec l’association "Connaissance Hellénique". Enthousiasmé par cette langue, il s’était perfectionné en participant assidûment aux sessions d’été de l’Académie des langues anciennes à Digne, où sa puissance de travail, son exigence et sa curiosité intellectuelles faisaient l’admiration de ses condisciples comme de ses enseignants. Devenu rapidement un très fin connaisseur du grec ancien, avec une prédilection toute particulière pour la langue homérique, il avait commencé en 2011 un doctorat consacré aux "figures du destin dans les épopées grecques et latines", doctorat qu’il a mené à son terme en 3 ans, en dépit de l’ampleur du corpus pris en compte et des premières atteintes de la maladie.

De cette thèse, soutenue en décembre 2014 à l’université d’Aix-Marseille, il avait récemment tiré un beau livre, paru dans la collection Kubada aux éditions l’Harmattan : Les figures du destin dans l’épopée antique gréco-latine.

Infatigable travailleur, il poursuivait ses recherches malgré la dégradation de son état de santé et préparait encore ces derniers mois un autre ouvrage sur une comparaison du traitement des dieux Olympiens chez Homère et Virgile, qu’’il n’aura pas eu l’occasion de mener à son terme. Par sa culture, par son amour des lettres, par son ardeur au travail, par ses grandes qualités humaines que tous ceux qui le connaissaient ont eu l’occasion d’apprécier, Daniel Arnould était un humaniste au sens le plus profond et le plus complet du terme.
A sa femme Evelyne et à son fils Jean-Charles nous adressons toute notre sympathie et nos plus sincère condoléances.

Thèse soutenue en décembre 2014 "Les figures du destin dans l’épopée antique "

Cette thèse a pour objet l’étude des figures du destin dans les épopées antiques, grecques et latines, c’est-à-dire l’analyse de tous les aspects du destin que l’on y rencontre  : sa nature (à partir des mots grecs et latins appartenant au champ sémantique du destin), ses formes signifiantes, ses manifestations (les lieux, objets, animaux du destin), ses agents (émetteurs, porte-parole), son rôle, ses fonctions (littéraires, du point de vue de la narrativité).

Dans la littérature antique, le destin détermine l’avenir des hommes de l’Antiquité, de manière plus ou moins précise et rigide, ou il permet de comprendre leur vie passée. Ce destin là est lié étroitement à l’épopée antique puisque d’une part, si chaque homme y a un destin, seul celui des héros est conté, et que d’autre part , le destin est déterminé par une puissance divine. Or les notions de narrativité, d’héroïque et de merveilleux caractérisent l’épopée.

Daniel Arnould adopte également une perspective comparatiste, parce que l’objet de ses réflexions est un thème, celui du destin, et que – à propos de ce thème – il cherche à mettre en évidence des influences de cultures.

*****************************************
 

FORMATION (EN LIEN AVEC LA THÈSE)

Sept. 2011 - déc 2014 | Thèse "Les figures du destin dans l’épopée antique", sous la direction d’Emmanuèle Caire.

- 2011 | Master de Lettres classiques (mention très bien), université Paul Valéry, Montpellier.

- 2009 | Licence de Lettres modernes (mention bien), université Paris III

- 2007 - 2011 | Cours de grec dans le cadre de l’association "Connaissance hellénique" et de l’Académie des langues anciennes.

*****************************************
 

PARCOURS ANTERIEUR

- 1990 - 2006 | Professeur des universités en Sciences économiques
(retraité depuis 2006)

- 1978 - 1990 | Maître de conférences en Sciences économiques

- 1989 | Agrégation des facultés de Droit et des Sciences économiques

- 1978 | Doctorat en sciences économiques

*****************************************
 

DISTINCTIONS

- Officier dans l’ordre des Palmes académiques (France)

- Officier dans l’Ordre national du Mérite (Gabon)