Textes et documents de la Méditerranée antique et médiévale



Accueil > archives (provisoire) > Figures du pouvoir

Révolutions, changements de régime, usurpations

Les bouleversements politiques dans l’Antiquité

Ce programme, coordonné par Emmanuèle Caire, a pour objectif d’étudier le vocabulaire de la crise politique, en grec et en latin, sur une période chronologique large allant du monde homérique à l’empire byzantin.

Cette étude est conduite sous forme de séminaires qui associent philologues et historiens, enseignants-chercheurs et doctorants. Ces séminaires sont ouverts aux étudiants de master de sciences de l’Antiquité.

Un second volet du programme consistera à réfléchir, sur des aspects plus spécifiques de la crise politique ou sur sa théorisation  : construction du discours de propagande, construction d’une théorie des révolutions avant et après Aristote, interactions entre modèle médical et modèle politique dans l’analyse de la crise politique.

Des collaborations sont en cours avec d’autres chercheurs de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, mais aussi avec le groupe de spécialistes de rhétorique dirigé par Marie-Pierre Noël et Pierre-Louis Malosse (université de Montpellier) qui travaille sur une thématique parallèle ("parole du pouvoir, pouvoir de la parole") ainsi qu’avec Cinzia Bearzot historienne de l’Antiquité (université catholique de Milan).

L’équipe du Centre Paul-Albert Février

Emmanuèle Caire, en collaboration avec Anne-Marie Bernardi, Valérie Bonet, Frédéric Trajber, Ghislaine Stouder.