Textes et documents de la Méditerranée antique et médiévale



Accueil > Actualités

Aude Cohen-Skalli, helléniste, nouvelle chargée de recherche CNRS au Centre Paul-Albert Février

Aude Cohen-Skalli est spécialiste d’historiographie et d’histoire des textes. Elle étudie en particulier l’histoire universelle en Grèce et à Rome et s’occupe d’éditer plusieurs historiens et géographes fragmentaires. En partant de l’étude de leurs manuscrits, elle s’intéresse à la transmission de leurs écrits depuis l’époque hellénistique jusqu’à la Renaissance.

Son projet de recherche pour le CNRS porte plus spécifiquement sur la transmission et la réception de l’œuvre de Diodore de Sicile (Ier s. av. n.è) dans le monde byzantin et chez les humanistes. Il porte en outre sur l’édition de textes géographiques : elle collabore en effet à la continuation des Fragmente der griechischen Historiker, de Felix Jacoby (tome V sur les géographes).

Sa passion pour les langues, pour l’étude des manuscrits, pour l’histoire de la Sicile, l’ont conduite à passer plusieurs années à l’étranger : à l’Université Ca’ Foscari de Venise, et à la Scuola Normale Superiore de Pise pour son doctorat effectué en cotutelle avec l’Université Paris-Sorbonne (2006-2009). Pour ce dernier, elle a également obtenu la bourse Léonard de Vinci. Sa thèse, consacrée à la Bibliothèque Historique de Diodore, a été publiée en 2012 aux Belles Lettres dans la collection Budé. Aude Cohen-Skalli a par la suite effectué un post-doctorat à la Fondation Humboldt, à l’Université de Munich (2012-2014).

Agrégée de Lettres classiques, elle a enseigné le latin, le grec, puis l’histoire ancienne en tant qu’attachée temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) au sein des Universités de Nice et de Paris-Ouest.
Depuis début 2015, elle assure avec Michel Casevitz la direction des collections "La Roue à livres" et "Fragments" aux Belles Lettres.

Emmanuèle Caire du Centre Paul-Albert Février et toute l’équipe du laboratoire se réjouissent de son arrivée.

Ouvrages

- Diodore de Sicile. Bibliothèque Historique. Fragments des livres VI-X, Paris, Les Belles Lettres, CUF, 2012.
- Traduction française, avec introduction et notes, de S. Timpanaro, La genèse de la méthode de Lachmann (La genesi del metodo del Lachmann, Turin, 2003), en collaboration avec A.-Ph. Segonds (reprise d’un travail laissé inachevé), Paris,
Les Belles Lettres, à paraître en janvier 2016.

Articles (sélection)

- "Poggio Bracciolini, sa traduction de Diodore, et ses sources manuscrites", en collaboration avec Didier Marcotte, Medioevo Greco 15, 2015, p. 63-107.
- "Portrait d’un historien à son écritoire : méthode historique et technique du livre chez Diodore de Sicile", Revue des Études Anciennes 119 (2), 2014, p. 493-513.