Textes et documents de la Méditerranée antique et médiévale



Accueil > archives (provisoire) > Langage et poétique des mondes antiques, médiévaux et humanistes

Poésie épique archaïque et ses héritages aux époques classiques et hellénistique




L’équipe, composée de Yannick Durbec, Didier Pralon et de Frédéric Trajber, étudie la composition et la tradition de l’épopée archaïque. Ces travaux portent à la fois sur l’architecture des poèmes, les procédés de la poétique propre à Homère, les pseudépigraphes et les fragments. Ils abordent aussi les questions de fixation du texte, d’interprétation — tant littéraire que linguistique.
Les chercheurs travaillent actuellement sur une étude synthétique sur Homère en vue d’une publication.

Poétique et lexicologie homériques

Frédéric Trajber de son côté, poursuit l’étude systématique du lexique de la ressemblance dans les épopées archaïques. cette recherche aboutira à la publication d’une monographie. L’analyse des conditions d’emploi des différents lexèmes exprimant la ressemblance visera à apprécier au plus près le sémantisme propre à chacun, et, plus généralement, à interroger le concept linguistique de synonymie partielle dans la poésie homérique.
Parallèlement à ces travaux sur Homère, mais dans la même veine, Frédéric Trajber poursuit des recherches lexicographique et linguistique sur Hésiode.

Homère et la littérature épigrammatique


- Actes du colloque 2011 : "Homère épigrammatique" à paraître en 2016, Louvain (Peeters), à paraître 2016.
Actes du colloque international qui s’est tenu du 7 au 9 novembre 2012 à la Maison méditérranéenne des sciences de l’homme.
La littérature épigrammatique, trop largement méconnue, bien qu’elle ait constitué l’un des genres poétiques les plus productifs et les plus inventifs de la littérature hellénistique et tardo-antique, voire byzantine et renaissante, exploite, à sa façon, la tradition homérique et épique en de courts poèmes ingénieux.
Jamais encore la façon dont les épigrammatistes ont repris, traité, réinventé, parodié même, les sujets et les thèmes de l’épopée n’a fait l’objet d’une synthèse ou d’une confrontation des thèses et des interprétations.

Ce colloque international organisé par le Centre Paul-Albert Février suivi de la publications de ses actes comble donc ce manque d’une synthèse critique. Il réunit les contributions de chercheurs et universitaires français et étrangers (États-Unis, Canada, Espagne, Italie, Pays-Bas, Grande-Bretagne), scientifiques de renom, de manière à offrir le meilleur status quaestionis possible.

Les poètes héllenistiques

Ces travaux sont dirigés par Yannick Durbec, philologue, professeur de lettres supérieures au lycée Thiers (CPGE) à Marseille, il est chercheur associé au Centre Paul-Albert Février et au Waterloo Institute for Hellenistic Studies (Waterloo University Canada).

Yannick Durbec s’est imposé, depuis sa thèse qui portait sur Callimaque, comme un des spécialistes français de cet auteur en particulier et de la poésie hellénistique en général.
Yannick Durbec prépare, en collaboration avec Christophe Cusset (ENS-Lyon), Évelyne Prioux (CNRS- Paris X) et Claudio De Stefani (Naples II), l’édition et la traduction annotée des principaux fragments poétiques du IIIe siècle av. J.-C. pour la collection "Fragments" des Belles Lettres. Il travaille également à la rédaction d’un essai sur les poétiques hellénistiques intitulé "Lycophron et ses contemporains" et à une anthologie d’épigrammes hellénistiques. Il a par ailleurs, collaboré au "Brill’s Companion to Callimachus" paru en 2011, [B. Acosta-Hughes, L. Lehnus, S. Stephens (éds)] .