Textes et documents de la Méditerranée antique et médiévale



Accueil > Parutions

La Genèse de la méthode de Lachmann de Sebastiano Timpanaro

Traduit de l’italien par Aude Cohen-Skalli et Alain-Philippe Segonds (†)

2016, Les Belles Lettres
Collection l’âne d’or
ISBN : 978-2-251-42060-8



La Genèse de la méthode de Lachmann est une passionnante enquête d’histoire culturelle qui retrace la façon dont on a édité les textes anciens et médiévaux de la Renaissance au XXe siècle.

En Italie et au-delà, elle constitue désormais un classique pour l’antiquisant et le médiéviste, et reste un ouvrage fondamental pour le philologue du XXIe siècle. Parue pour la première fois en Italie en 1963, La Genèse connaît ici sa première traduction française.


Résumé
Ce livre démonte un véritable mythe des études philologiques : depuis le XIXe siècle, on faisait de l’allemand Karl Lachmann (1793-1851) l’inventeur d’un ensemble de règles que les éditeurs des textes classiques et médiévaux pourraient appliquer de façon systématique – ce qu’on appelle la "méthode de Lachmann". Sebastiano Timpanaro reconstruit ici l’histoire des méthodes employées par les philologues depuis la Renaissance, et montre que le savant allemand n’a nullement fait tabula rasa de l’enseignement de ses prédécesseurs, et que la "méthode de Lachmann" est en réalité le fruit d’un travail collectif qui s’est échelonné sur plusieurs siècles. Pour sa démonstration, Timpanaro retrace finalement l’histoire de la philologie de l’humanisme à son époque

La Genesi del metodo del Lachmann a connu plusieurs rééditions, et a été traduite en allemand et en anglais.

L’auteur

Sebastiano Timpanaro (1923-2000) est l’un des plus grands intellectuels italiens du XXe siècle. Spécialiste de philologie latine et grecque, d’histoire de la langue latine, interprète de Giacomo Leopardi, il s’intéressa aussi au marxisme, au matérialisme, à la psychanalyse, et à l’histoire politique et culturelle des XIXe et XXe siècles en Europe. Socialiste engagé, il s’investit dans la vie politique de son pays au lendemain de la seconde guerre mondiale.

Les traducteurs

Aude Cohen-Skalli est spécialiste d’historiographie grecque et d’histoire de la transmission des textes d’historiens grecs, de l’Antiquité à la Renaissance. En 2012, elle a édité dans la Collection des Universités de France le volume des fragments des livres VI-X de la Bibliothèque Historique de Diodore de Sicile.
Elle est chargée de recherche au CNRS depuis octobre 2015, rattachée au Centre Paul-Albert Février.

Alain-Philippe Segonds (1942 - 2011)

Philologue et historien des sciences, Alain-Philippe Segonds était directeur de recherche au CNRS, il a dirigé Les Belles Lettres durant plusieurs années. "Parmi ses nombreuses publications aux Belles Lettres, on lui doit, avec Nicholas Jardine, La Guerre des Astronomes. La querelle au sujet de l’origine du système géo-héliocentrique à la fin du XVIe siècle (2008) ainsi que l’édition du Commentaire sur le Parménide de Platon ("CUF", 2011)" (Crédit texte : Les Belles Lettres).

Les traductions

La Genesi del metodo del Lachmann  : la première édition date de 1963. La traduction d’Aude Skalli et Alain-Philippe Segonds a été faite à partir à partir de l’édition E. Montanari (2003).
La Genèse a été traduite en allemand par Dieter Irmer quelques années après sa première édition (1971), et en anglais par Glenn W. Most, il y a quelques années (2006). Elle connaît ici sa première traduction française.

- Visitez le site de l’éditeur Les Belles Lettres