Centre Paul-Albert Février

CNRS
Université d'Aix-Marseille
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme


Rechercher


Centre Paul-Albert Février
MMSH
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0) 442 52 49 63

Accueil > Parutions

Les figures du destin dans l’épopée antique gréco-latine

Daniel Arnould †
Collection Kubaba, série Antiquité
L’Harmattan

Dans cet ouvrage l’auteur s’efforce de montrer ici que le destin – au sens d’un avenir annoncé ou d’une vie qui s’achève – constitue, dans les trente-deux épopées antiques grecques et latines étudiées, une figure littéraire plutôt qu’historique, philosophique ou religieuse. Son rôle est primordial : sa suppression appauvrirait la personnalité des héros, elle altèrerait la substance des épopées. Le destin exerce des fonctions littéraires, favorisant la clarté du récit, accroissant son intérêt, exerçant un effet d’amplification.
(Crédit texte : Kubaba, l’Harmattan)

- Achetez l’ouvrage sur le site de l’éditeur