Centre Paul-Albert Février

CNRS
Université d'Aix-Marseille
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme


Rechercher


Centre Paul-Albert Février
MMSH
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
+33 (0) 442 52 49 63

Accueil > Thèmes de recherches 2012-2017 > Construction & transmission des savoirs

Philosophie antique et médiévale

Philosophie Grecque

Interprétations et réinterprétations de Platon et d’Aristote.

Philosophie romaine

Ces travaux portent sur l’histoire de la philosophie hellénistique et romaine et plus spécifiquement sur la réception des différentes doctrines philosophique à Rome. Sabine Luciani travaille sur les relations entre philosophie et littérature à Rome et en particulier sur Cicéron et Lucrèce.

Philosophie arabe médiévale

Pauline Koetschet travaille sur les rapports entre philosophie et médecine, notamment dans l’œuvre du philosophe arabe d’origine persane Abū Bakr al-Rāzī (fin IXe - début Xe siècle).

************************

Philosophie grecque





 

 
 

L’Académie de Platon, mosaïque romaine, musée archéologique de Naples. Photo .
Photo © Marie-Lan Nguyen (Wikimedia Commons)


 

Galien de Pergame, "Sur les doctrines d’Hippocrate et Platon"

Philosophie et médecine sont étroitement mêlées dans l’oeuvre prolixe de Galien (129-210 ap. J.-C.). Certains traités, cependant, sont plus précisément consacrés à des questions philosophiques. C’est le cas du traité Sur les doctrines d’Hippocrate et Platon, en 9 livres. Cet ouvrage constitue un témoignage essentiel sur le platonisme de Galien. Par ses polémiques anti-stoïciennes, il constitue également une source pour la reconstitution du stoïcisme ancien.

Actuellement, seuls les livres 1-2 ont fait l’objet d’une traduction en français (thèse de Stéphane Larché "Galien, Des Dogmes d’Hippocrate et de Platon").

Anne Balansard, Valérie Bonet, Pauline Koetschet, Frédéric Trajber (CPAF) et Isabelle Koch (Institut d’Histoire de la Philosophie, EA3276) travaillent à la traduction des livres 3, 4 et 5 consacrés à la réfutation de la doctrine chrysippéenne de l’âme.

Alexandre d’Aphrodise et la métaphysique aristotélicienne

- Projet financé par l’ANR
- Consultez le Carnet de recherche

Alexandre d’Aphrodise (IIe-IIIe siècles ap. J.-C.) était considéré par les anciens comme l"Exégète par excellence" d’Aristote. En dépit de son influence sur la tradition aristotélicienne ultérieure, peu de ses œuvres sont actuellement disponibles en traduction française.

Le projet Didaskalos, Alexandre d’Aphrodise et la métaphysique aristotélicienne, fait l’objet d’un financement de l’Agence nationale de la recherche. Les laboratoires partenaires sont le Centre Paul-Albert Février - TDMAM (UMR 7297), "Sciences, Philosophie, Histoire" (SPHERE, UMR 7219) et "Savoirs, textes, langage" (STL UMR 8163).

Ce projet a pour objectifs :

- la publication d’une traduction annotée du Commentaire à la Métaphysique ;
- la constitution d’une base de données comportant notamment l’indexation des citations aristotéliciennes et un index du vocabulaire philosophique de l’époque d’Alexandre ;
- l’organisation de colloques et journées d’études portant sur Alexandre et la métaphysique aristotélicienne.

L’équipe de recherche est composée d’Anne Balansard de Cristina Cerami, Gweltaz Guyomarc’h, Annick Jaulin, Gérard Journée, Laurent Lavaud, Michel Crubellier et Claire Louguet.

- Pour avoir plus d’informations concernant ces chercheurs rendez-vous sur la page équipe du blog du projet.

- Téléchargez le poster de présentation du projet ANR

Doxographie

Anne Balansard poursuit ses recherches sur la doxographie platonicienne et la réception des penseurs présocratiques dans la philosophie platonicienne. Son ouvrage Enquête sur la doxographie platonicienne dans la première partie du Théétète, est paru en 2012, aux éditions Academia Verlag, Sankt Augustin (Allemagne).

************************

Philosophie romaine

Sabine Luciani étudie l’histoire des idées et les modalités de transfert, de réception et d’acculturation de la philosophie grecque à Rome. Depuis 2011, Sabine Luciani poursuit ses recherches sur les philosophes latins dans une perspective anthropologique, en s’intéressant notamment à la question des relations âme/corps à partir de thématiques telles que l’ascèse, les passions, les sens ou le statut des animaux (articles parus récemment : "Rôle et statut des sens dans l’anthropologie cicéronienne", dans Le Débat des cinq sens de l’Antiquité à nos jours, G. Puccini(éd.), Bordeaux, 2014 ; "L’homme et l’animal dans l’anthropologie cicéronienne", dans Anthropologie in Antike und Gegenwart, S. Föllinger, et D. De Brasi (éd.), Münich, 2015).

Dans cette perspective, elle vient de rédiger le volume des Silves Latines 2016-2017 consacré au De rerum natura de Lucrèce (chant II, à paraître chez Atlande en 2016). Elle participe à un projet d’ouvrage collectif sur la philosophie romaine : The Oxford Handbook of Roman Philosophy, dirigé par R. Fletcher and W. H. Shearin. Sa contribution portera sur les relations entre la littérature latine et la philosophie. Elle prépare en outre une traduction commentée des Tusculanes de Cicéron (livre I et II) pour la collection "Commentario" aux Belles Lettres.

Par son intermédiaire, le Centre Paul-Albert Février (CPAF) est associé à un groupe de recherche pluridisciplinaire sur la consolation, animé par Claudie Ulrich-Martin (IRCL-UMR 5186-Université Montpellier III-CNRS). Cette équipe, qui associe des chercheurs issus de plusieurs laboratoires (RARE-Grenoble III ; CERILAC-Paris VII ; CPAF), étudie les discours et les pratiques de la consolation, de l’Antiquité au XVIIe siècle. Dans le prolongement de plusieurs journées d’étude organisées à l’université de Montpellier en 2013, 2014, 2015, il s’agit de constituer une anthologie de textes commentés sur la tradition consolatoire (à paraître aux éditions Garnier), de préparer un numéro de la revue en ligne Exercices de rhétorique et d’organiser un colloque international sur la consolation en Europe.

Colloque "Auguste en mots
En 2014, Sabine Luciani a organisé un colloque dans le sillage de l’exposition “Moi, Auguste, empereur de Rome…”, qui s’est tenue au Grand Palais en 2014 à l’occasion du bimillénaire de la mort du princeps.
Ce colloque est venu "compléter" l’exposition en mettant en avant la littérature latine qui offre un si précieux témoignage sur les ambiguïtés politiques, juridiques,
morales, sociales et culturelles qui ont caractérisé l’action du prince et la mise en place
du nouveau régime. Virgile, Horace, Ovide, Tite-Live et les autres furent des acteurs influents, qui contribuèrent non seulement au renouvellement des formes artistiques, mais aussi à l’élaboration d’un nouvel imaginaire politique.

Les publications des actes du colloque paraîtront en mars 2016 chez Ausonius.
L’ouvrage rassemble les contributions de chercheurs et universitaires français et étrangers, qui examinent la relation – tantôt harmonieuse, tantôt conflictuelle, mais toujours ambigüe – entre sphère politique et sphère littéraire autour de l’image d’Auguste.
Entre mots et marbre - Les métamorphoses d’Auguste, Sabine Luciani (dir.), Coll. Sripta Antiqua, Ausonius, mars 2016, Bordeaux.

************************

Philosophie arabe médiévale

Ces recherches sont conduites par Pauline Koetschet arabisante et helléniste.
Elle travaille sur les rapports entre philosophie et médecine, notamment dans l’œuvre du philosophe arabe d’origine persane Abū Bakr al-Rāzī (fin IXe - début Xe siècle). Ses travaux portent en particulier sur la réception philosophique de Galien (IIe siècle) chez les auteurs arabes médiévaux. Dans ce cadre elle a commencé l’édition et la traduction des Doutes sur Galien d’Abū Bakr al-Rāzī.

Plus particulièrement :
Elle a obtenu en 2014 avec Aileen Das (University of Michigan), un prix de la British Academy pour financer un projet de recherche qui porte sur la réception du Timée de Platon chez Abû Bakr al-Râzî. Ce financement (2014-2015) a débouché sur la publication d’un article : "Two new pharmacological texts by al-Rāzī : On How to Administer Whey and On the Benefits of Whey". Cet article est en cours de publication (à paraître 2016).

Projet Médisophia : édition et traduction de textes arabes médiévaux

L’édition et la traduction des Doutes sur Galien font depuis 2015, partie d’un projet plus vaste, financé par le Labex Med (Aprimed) . Ce projet s’appelle Médisophia et a pour objectif l’édition et la traduction de trois textes arabes médiévaux : l’Abrégé du traité Sur la méthode de traitement de Galien composé par Abū Bakr al-Rāzī (m. 925), les Doutes sur Galien du même Abū Bakr al-Rāzī et la Solution aux Doutes sur Galien de Abū al-ʿAlāʾ ibn Zuhr. Ce projet a démarré en janvier 2015 et doit se terminer fin décembre 2016.

L’équipe coordonnée par Pauline Koetschet
- Iktimal Rajab, chercheuse indépendante, Syrie.
- Nashwa Deif, maître de conférences, Université du Caire, Égypte.
- Imane Hamed, maître de conférences, Université du Caire, Égypte.

- En savoir plus sur le projet