Textes et documents de la Méditerranée antique et médiévale



Accueil > Actualités

Soutenance de thèse de Clara Daniel

Clara Daniel soutient sa thèse :


De la source antique à la réception contemporaine : le classique et la traduction. Le cas de la comédie de Plaute.



le vendredi 9 juillet à 08h30, en salle Duby à la MMSH (5 Rue Château de l’Horloge, 13090 Aix-en-Provence) et sera également diffusée en visioconférence


Le lien de connexion Zoom est disponible sur demande auprès de Clara Daniel : clara.daniel@univ-amu.fr.

La présence du public dans la salle est possible en nombre limité et sur inscription en écrivant à Clara Daniel.



Composition du jury
Francesca MANZARI, Maîtresse de conférence, AMU, co-directrice de thèse
Sabine LUCIANI, Professeure, AMU, co-directrice de thèse
Malika BASTIN-HAMMOU, Professeure, Université Grenoble-Alpes
Marie-Hélène GARELLI, Professeure, Université Toulouse 2 Jean Jaurès
Dorothee KIMMICH, Professor, Universität Tübingen
Fiona MACINTOSH, Professor, University of Oxford
Alexis NUSELOVICI, Professeur, AMU
Luis UNCETA GÓMEZ, Assistant Professor, Universidad Autónoma de Madrid



Résumé de thèse

Cette thèse s’inscrit dans le paradigme comparatiste des études de réception et s’intéresse à la traduction des textes antiques. Alors que la tradition classique, en cherchant à préserver l’intégrité des sources grecques et latines, a tendance à sacraliser les œuvres en version originale, allier philologie et traductologie élargit la recherche et l’enseignement en lettres classiques. Intégrer la théorie et la pratique de la traduction permet, d’une part, de renouveler les approches traditionnelles et, d’autre part, de faire dialoguer le milieu scientifique des spécialistes avec le grand public qui ne connaît l’Antiquité qu’à travers des versions traduites. Les textes antiques deviennent des œuvres classiques par un processus de translatio culturelle qui les fait survivre. Pour illustrer l’intérêt de l’approche traductologique, notre étude de cas porte sur la comédie latine de Plaute. Reconstruire l’histoire de la réception de son théâtre met au jour un processus de « littérarisation » et de « classicisation » qui, en plaçant son œuvre dans l’ombre de ses modèles grecs, a desservi sa popularité scénique. Aujourd’hui, le tournant performatif et les études de réception ont changé la perception de la comédie latine et nous ont fait redécouvrir son impératif spectaculaire, le ludisme. La traduction de la comédie grecque par Plaute se définit alors comme l’enjeu fondamental de sa poétique ludique. À cette approche théorique, nous associons une visée pratique, grâce à l’étude de deux traductions de Persa (F. Dupont et A. Richlin) et à une retraduction personnelle du Miles gloriosus. Ces projets de traduction concilient rigueur scientifique (l’analyse des enjeux poétiques de la comédie plautinienne) et orientation spectaculaire (la nécessité d’une adaptation théâtrale pour un public contemporain).